L’AJT souhaite la bienvenue à l’Indonésie

Classé dans : Actualités | 0

Eka Moncarre représente le tourisme indonésien en France depuis 2016. Elle rejoint les partenaires de l’AJT en 2017.

L’Indonésie est un immense pays, archipel aux 17 000 îles, le quatrième le plus peuplé du monde est aussi d’une très grande diversité où se côtoient plus de 300 ethnies. L’Indonésie compte aussi six religions officielles : musulmane, catholique, protestante, bouddhiste, hindouiste et confucianiste.

Qu’est-ce qui a motivé l’Indonésie à ouvrir, en 2016, une représentation de tourisme ouverte au public en France ?

Eka Moncarre : C’était la volonté du ministère indonésien du tourisme de s’ouvrir vers la France. J’avais déjà une agence de voyages à Paris, fermée au public et destinée à organiser le tourisme indonésien vers l’Europe. Et j’étais en contact depuis dix ans avec les tour-opérateurs français. J’ai été nommée par le ministère du tourisme indonésien pour lancer VITO, l’office de tourisme indonésien en France. A mon initiative nous avons décidé d’ouvrir les bureaux au public ce qui en fait un cas unique en Europe. Les bureaux anglais, allemand, hollandais, russe sont fermés au public.

Quelles sont vos missions ?

Eka Moncarre : nous avons commencé par beaucoup communiquer, organisé des Famtrips, initié les relations avec les médias. Depuis l’ouverture, le nombre de Français allant visiter l’Indonésie a augmenté de 20 %. Je fais aussi des formations et des workshops auprès des tour-opérateurs. Et puis je suis passionnée. Il faut présenter ce pays à ceux qui ne le connaissent pas. Nous sommes le plus grand archipel au monde. Il y a des merveilles de la nature et une immense diversité de paysages et de cultures. Entre Bali et Sumatra, entre les Célèbes et la Papouasie ce sont presque des pays différents et pourtant c’est l’Indonésie.

Que reste-t-il à faire évoluer pour attirer encore plus de Français ?

Eka Moncarre : les Français sont déjà très attirés. La France est le deuxième pays visiteur d’Europe après l’Angleterre mais on peut encore renforcer la communication en général. Et surtout favoriser plus d’accords pour obtenir plus de vols directs à partir de la France. Jusqu’ici il n’y a de vols directs que vers Bali et Jogjakarta.

Wonderful Indonesia en France : www.indonesie-tourisme.fr

E.D