Pourquoi le touriste est-il un être complexe ?

Le touriste n’est pas un. Le touriste en revanche est unique. L’époque bénie du marketing de masse est bien finie : l’homo turisticus sophistique et individualise suffisamment ses comportements pour que sa complexité soit prise en compte.

Etre là, toujours, pour tous…

Etre journaliste, et surtout pour le tourisme, c’est être à l’écoute, découvrir, comprendre, pour mieux transmettre, pour combattre l’ignorance, source de toutes les outrances.